Une  installation de chauffage  est un investissement à long terme qui doit répondre au niveau de confort souhaité sur une longue durée. Du choix de la chaudière à sa maintenance, nous vous proposons un service complet.
L'assurance de la tranquillité
Atmosphérique (brûleur)
Les chaudières à brûleur atmosphérique constituent la quasi totalité des chaudières gaz au sol à usage domestique. C'est le débit du gaz sous pression qui entraîne tout ou partie de l'air comburant nécessaire à la combustion. La partie d'air ainsi induite est appelée air primaire, le complément air secondaire s'ajoutant dans le foyer.
Dans les brûleurs atmosphériques dits " à prémélange total ", la totalité de l'air primaire est prémélangée au gaz à l'intérieur du brûleur. Le mélange, très homogène, donne lieu à une excellente hygiène de combustion, avec un excellent rendement et des émissions polluantes très réduites.


 
Les chaudières modernes, dites " basse température ", fonctionnent de manière modulante avec des températures moyennes entre 30 et 60°C. L'avantage est triple : vous fournissez la quantité de chaleur souhaitée au moment voulu, vous réduisez les pertes à l'ambiance de la chaudière et vous abaissez la consommation d'énergie.



chaudière à Condensation
Les fumées ont une forte teneur en vapeur d'eau. Dans une chaudière à condensation, elles sont refroidies au travers d'un échangeur, par le retour de l'eau de chauffage. La vapeur d'eau se condense et sa chaleur latente de condensation est cédée à l'eau des retours, s'ajoutant à la chaleur de combustion. On atteint ainsi des rendements supérieurs à 100 % sur PCI
Il s'agit d'un brûleur mécanique qui diffuse le gaz / air dans le foyer. Courant en moyennes et fortes puissances, le procédé est moins répandu en petites puissances. Il permet de transformer une chaudière fioul en chaudière à gaz.  


PCI
(Pouvoir Calorifique Inférieur des combustibles)
C'est la quantité totale de chaleur dégagée par la combustion d'une énergie. Par exemple, la combustion de 1 litre de fioul ou de 1 m3 de gaz naturel dégage environ 10 kWh. On peut ainsi comparer le coût des énergies entre elles : 1 m3 de gaz naturel = 1 l de fioul = 10 kWh d'électricité.

 

PCS (Pouvoir Calorifique Supérieur)
Il est égal à la somme du PCI et de la chaleur latente dans la vapeur d'eau produite par la combustion. En faisant condenser cette vapeur d'eau, on récupère un supplément de chaleur (de 10 à 15 %).
Rendement (haut)
Le rendement est le rapport entre l'énergie consommée (puissance enfournée) et le résultat obtenu en terme de chauffage (puissance utile). Un rendement de 100 % signifie que 100 % de l'énergie consommée sont restitués sous forme de chaleur. Les rendements des chaudières dépendent de multiples paramètres : la qualité des matériaux utilisés pour le corps de chauffe de la chaudière, la conception du brûleur et de la régulation. Les chaudières modernes affichent de hauts rendements oscillant entre 92 % et 95 % ; les valeurs grimpent à plus de 100 % avec les chaudières à condensation.